Comment sont fabriqués les verres ?

La fabrication de verres ophtalmiques est un processus rigoureux nécessitant de nombreuses étapes. Découvrez comment passer d’un palet de verre semi-fini à vos verres de précisions individualisés.

La préparation

A la réception de la commande, le fabriquant de verres correcteurs commence par calculer la courbure finale de chacun de vos verres. Ce calcul est individualisé et dépend des caractéristiques indiquées sur votre ordonnance. A partir de là, un palet semi-fini est sélectionné pour chaque verre : il s’agit d’un palet de verre possédant déjà une correction sur leur face avant qu’il va falloir travailler pour former le verre final, adapté à votre correction. Le fabriquant n’a plus qu’à usiner la face arrière pour obtenir la forme voulue.

L’ébauchage et le polissage

Les palets sont ensuite façonnés à l’aide de machines-outils à commande numérique : c’est l’ébauchage. Ce processus, bien que nécessitant une précision extrême et regroupant plusieurs étapes, ne prend que quelques minutes. C’est à la fin de cette étape que le verre obtient sa forme finale. Toutefois, sa face arrière n’est alors pas tout à fait transparente. Il passe donc à l’étape de polissage qui permet d’obtenir un verre bien impeccable et prêt à recevoir un traitement.

La coloration et le traitement

Aujourd’hui, rares sont les verres qui sortent bruts de l’usine. La plupart suivent divers traitements, en fonction de leur matière (minérale, plastique ou organique), pour correspondre à vos attentes. A cette phase du processus, les verres sont d’abord teintés si nécessaire. Pour cela, ils sont trempés dans un bain de colorant correspondant.

Ensuite, les différents traitements à proprement parler sont appliqués. Chaque fabricant possède ses propres exigences auxquelles s’ajoutent vos propres demandes. La plupart des verres possèdent un traitement durcissant qui les rend moins sensibles aux rayures. Après cela, à vous de faire votre choix : traitement anti-reflet, filtres polarisants, traitement facilitant le nettoyage… Votre opticien peut également vous proposer des traitements adaptés à un usage devant un ordinateur ou pour la conduite.

Le contrôle qualité

Bien évidemment, à cette étape du processus, les fabricants effectuent des contrôles minutieux sur chacun de vos verres pour s’assurer que ceux-ci correspondent bien à votre demande et qu’aucun défaut n’est présent. Il ne reste plus qu’à soigneusement les emballer et les expédier à votre opticien !

Le montage

A la réception de vos verres, votre opticien doit encore tailler vos verres à la forme de votre monture pour pouvoir assembler vos lunettes. Cette étape requiert une grande précision : un décalage de quelques millimètres sur le centrage de vos verres et votre vision ne sera plus aussi confortable que prévue.

Verres de précisions individualisés versus verres de stocks

La majorité des verres d’aujourd’hui sont réalisés sur mesure en usine et expédiés à l’opticien. Toutefois, dans le cas d’une correction légère et peu exigeante, vous pouvez avoir recours à des verres de stocks. Ceux-ci sont fabriqués en grande série par moulage et sont donc directement disponibles. Ils sont parfaits pour les plus pressés et sont généralement plus économiques. Mais il ne sera pas possible de profiter de mesures personnalisées…