Les lunettes en écaille

Les lunettes de couleur « écaille » sont intemporelles, et déclinées dans toutes les formes, dans de nombreuses marques, et séduit plus que jamais. La chasse aux tortues est interdite depuis 1974 et le commerce de véritable écaille de tortue est très réglementé depuis. Heureusement, la couleur écaille peut être imitée sur des matériaux synthétiques qui ont repris le flambeau, avec la même esthétique et de nombreuses qualités.


De l’écaille de tortue…

L’écaille de tortue fût utilisée dès le XVe siècle en lunetterie. Et le succès de ce matériau a perduré à travers les siècles. Il faut dire que ce matériau naturel ne manque pas d’atouts. Composé de kératine (comme nos cheveux), l’écaille de tortue est souple, prend la température du corps, ne provoque pas d’allergie… En clair, elle offre un total confort.

Pour fabriquer la monture en écaille, on superpose de fines feuilles d’écaille naturelle, qui sont assemblées puis découpées à la forme de la monture. Il en résulte l’aspect bien reconnaissable de l’écaille, marbré de jaune au brun foncé.

Ultime avantage de ces montures : au moindre incident, elles peuvent être réparées, grâce à la capacité d’autogreffe de l’écaille de la tortue Caret (seule espèce de tortue utilisée pour la fabrication d’objets). Très chères – elles atteignent plusieurs milliers d’euros – elles peuvent durer une vie







…à l’écaille synthétique

Aujourd’hui, plus question d’importer de l’écaille de tortue en France. Comme il est interdit d’utiliser l’ivoire, pour préserver les éléphants, il est interdit de tuer les tortues fournisseuses d’écaille. Quelques grandes marques prestigieuses (trois lunetiers très exactement en France) proposent encore des montures sur mesure en écaille, mais elles vivent, depuis 1974 et l’interdiction de cette chasse, sur leurs stocks !

Mais rassurez-vous, vous pouvez toujours trouver des montures « écaille ». Car aujourd’hui rien de plus simple que d’imiter l’aspect de la véritable écaille de tortue avec des matériaux synthétiques moins chers, respectueux de la biodiversité, et tout aussi pratiques.

Il y a principalement l’acétate, un « plastique » qui peut se décliner en une palette de couleurs infinie, dont bien sûr l’écaille et ses différentes variations. L’acétate est résistant, et offre lui aussi un grand confort. Les tortues peuvent vivre en paix, nous n’avons plus besoin d’elles pour fabriquer des lunettes « en écaille » !








Un indémodable donnant une impression de luxe

Si l’écaille synthétique n’est plus un matériau de luxe, elle en garde l’aura. Choisir des lunettes « façon écaille », c’est miser sur un intemporel. La couleur chaude de l’écaille convient à tous. Elle se décline en lunettes de vue ou de soleil, s’alliant particulièrement bien aux verres teintés. Elle est proposée en nombreuses formes pour s’adapter à tous les visages, en différents styles pour répondre à toutes les demandes… Et si l’écaille a été un temps jugée « vieillotte », elle est redevenue incontournable, pour hommes et femmes et à tous les âges.

N’hésitez pas à essayer une monture écaille lors de votre prochain passage chez votre opticien : vous pourriez bien être séduit vous aussi !