Mon Panier

Vous n'avez pas encore d'articles dans votre panier.

Les différents types de verres

Les lunettes vision de près

Ces lunettes sont équipées de verres unifocaux (ou verres simple foyer) et corrigent uniquement la vision de près.

  • Adaptées uniquement à la vision de près, elles ne permettent pas de voir net aux autres distances.
    La distance de vision nette (entre 25 et 50 cm) peut être adaptée selon vos besoins visuels.
  • Elles sont généralement utilisées avec une monture optique demi-lune (lunette demi lune).
  • Les lunettes vision de près sont recommandées pour les activités soutenues en vision rapprochée et pour les travaux de précision (lecture, broderie, couture, dessin, …). Elles permettent d’avoir un champ visuel élargi et un port de tête plus naturel, ce qui diminue la fatigue visuelle.

>> Les lunettes vision de près peuvent être utilisées comme équipement principal pour les jeunes presbytes qui n’ont pas de correction en vision de loin, ou comme équipement secondaire pour les porteurs de verres progressifs ayant besoin d’une vision plus confortable en vision de près.

Attention

Les lunettes loupes disponibles dans certains commerces ne doivent pas se substituer à un équipement de qualité conseillé par votre opticien. Elles ne sont pas parfaitement adaptées à votre vue (centrage et correction non personnalisés), et elles peuvent être source d’inconfort ou de fatigue visuelle plus rapide.

Les verres bifocaux

Les verres bifocaux (ou verres à double foyer) ont été la première solution trouvée pour répondre aux problèmes visuels des presbytes.

  • Ces verres permettent au porteur presbyte d’avoir sur un même équipement une vision nette au loin et au près. Les distances intermédiaires elles, ne sont pas couvertes.
  • Les verres bifocaux sont constitués d’un verre corrigeant la vision de loin, sur lequel vient se superposer dans la partie basse une pastille corrigeant la vision de près. La délimitation entre ces deux zones de vision est visible (segment droit, courbe ou rond), ce qui rend les verres bifocaux peu esthétiques. De plus, le passage d’une zone à l’autre entraîne des effets optiques qui ne sont pas toujours bien supportés (sauts d’image entre les zones de vision ; champ visuel restreint dû à la taille de la pastille).

>> Les verres bifocaux sont principalement utilisés en renouvellement pour les porteurs de longue date, pour certaines pathologies ou déficiences visuelles et pour ceux qui, après plusieurs essais, ne s’habituent pas aux verres progressifs. Ils offrent cependant un très grand champ de la vision de loin mais sont de moins en moins délivrés.

Les équipements trifocaux

Ils sont conçus comme les verres double foyer, mais ils intègrent une zone de vision intermédiaire.

  • Le porteur voit donc net en vision de loin, en vision de près et à une distance intermédiaire.
  • Les mêmes contraintes que pour les verres bifocaux s’appliquent, la démarcation entre les différentes zones est peu esthétique et des effets optiques existent à la transition entre les différentes zones de vision.

>> Ce type d’équipement convient aux renouvellements et à ceux pour qui les verres progressifs sont inadaptés. Il est aussi en voie de disparition.