Décrypter l’ordonnance de l’ophtalmologiste

Entre sigles, abréviations et symboles mathématiques, il n’est pas toujours facile de comprendre l’ordonnance prescrite par l’ophtalmologiste. Par exemple ? Vous allez y lire +2.00 (-2.00)45 Add +2.00. Il est temps que l’on vous explique tout !

Comment lire une ordonnance ?

Votre ordonnance comprend différentes mentions, destinées à l’opticien : il s’agit d’indications pour la fabrication des lunettes ou le choix des lentilles, selon le trouble à corriger.

Ainsi pour les lunettes :

    • OD ou OG : précise tout simplement que les corrections sont à appliquer à l’œil droit (OD) ou à l’œil gauche (OG).
    • Hors parenthèses, les signes « + » et « - » :
      - Le signe « + » signifie que vous êtes hypermétrope. - Le signe « - » indique que vous êtes myope.
    • Les chiffres hors parenthèses : Ils expriment le degré de myopie ou d’hypermétropie. Plus le chiffre est élevé, plus la correction optique est importante. Ils sont exprimés en dioptrie, l’unité de mesure des verres.
    • Les valeurs entre parenthèses : Elles indiquent la présence d’un astigmatisme, les degrés, notés après les parenthèses, donnent l’orientation de cet astigmatisme, et le chiffre sa puissance. exemple : (+0,50) 80°. Cette valeur entre parenthèse peut être précédé d’un – ou d’un + car il existe différentes manières de noter la correction.
    • Addition « (Add) » : c’est la puissance qu’il faut additionner à la vision de loin (le chiffre de la myopie ou de l’hypermétropie) pour voir net de près, et donc pouvoir lire et écrire. Cette indication s’adresse en général aux personnes presbytes. Sur l’ordonnance, les valeurs oscillent entre +0,75 en début de presbytie, et peuvent aller jusqu’à +3,00 en fin d’évolution.

De même, pour les lentilles :

L’ordonnance commence généralement par le modèle de la lentille, précisé par le nom du laboratoire et la marque des lentilles.

Pour les corrections, les explications que ci-dessus sont les mêmes mais attention, si vous avez deux prescriptions, pour des lunettes et des lentilles, les corrections peuvent être différentes, en fonction de la valeur de votre défaut visuel. L’ordonnance des lentilles comporte de plus des mentions spécifiques :

  • « Ro » : Rayon de courbure de la lentille, sélectionné pour s’adapter au mieux à la courbure de votre œil,
  • ∅ : diamètre de la lentille, en fonction de la taille de vos yeux. Enfin, le produit d’entretien à utiliser est parfois noté sur l’ordonnance.





La validité de votre ordonnance

La durée de validité d’une ordonnance lunettes, sauf mention contraire, varie selon l’âge du patient :

  • Pour les enfants de moins de 16 ans, la validité est de 1 an.
  • Pour les personnes qui ont entre 16 et 42 ans, la validité est de 5 ans.
  • Pour les adultes de plus de 42 ans, la validité est réduite à 3 ans.

Tant que l’ordonnance est valide, vous pouvez faire refaire des lunettes par l’opticien en cas de besoin.

Dans le cadre d’un renouvellement, votre opticien a la possibilité de contrôler votre vision et de modifier l’ordonnance le cas échéant.


A savoir : En cas d’urgence constatée, suite à la perte ou la casse de vos lunettes, votre opticien ATOL pourra réaliser un examen de votre vue et vous délivrer une paire de remplacement sans ordonnance.


La durée de validité d’une ordonnance concernant des lentilles dépend également de l’âge du patient :

  • Pour les enfants de moins de 16 ans, la validité est de 1 an.
  • Pour les plus de 16 ans, la validité est de 3 ans.