Mon Panier

Vous n'avez pas encore d'articles dans votre panier.

Conduite de nuit - Nos conseils pour rouler en toute sérénité

La nuit, l'environnement qui nous entoure parait plus incertain, la visibilité est moins  bonne. C'est la raison pour laquelle de nombreux usagers de la route appréhendent la conduite de nuit.

Et ils ont raison puisque près de la moitié des accidents mortels ont lieu la nuit, alors que la conduite de nuit ne représente que 10% du trafic automobile.

QUELS SONT LES FACTEURS ?

Les principaux facteurs extérieurs qui en sont la cause sont : reliefs et contrastes diminués, champ et perceptions visuels réduits, éblouissements par les phares des autres véhicules, routes mal éclairées et/ou virage mal signalisés.
Il faut également prendre en compte la fatigue, la somnolence et la lassitude du conducteur.
Pour les fumeurs,on observe même une diminution supplémentaire de l’acuité visuelle de 20 à 30 % due à la nicotine1.

Nous savons notamment que l’acuité visuelle chute d’environ 50% la nuit, il va donc de soi que le port de ses lunettes est alors plus que vivement conseillé. 

Une surexposition quotidienne à la lumière bleue

Quelques conseils pour éviter les éblouissements...

    • Regardez sur le côté
      En cas d’aveuglement venant d’en face, regarder les bandes sur le bas-côté est la solution. Ralentissez et regardez aussi la chaussée devant vous. Ce conseil permet de limiter l’éblouissement et de diminuer le temps de récupération de l'œil.
    • Optez pour des lunettes conduite de nuit
      Les filtres jaunes équipant ces lunettes permettent d’améliorer les contrastes et de mieux voir. Avec un traitement anti-reflet supplémentaire, ils permettent d’atténuer l’éblouissement. Ils diminuent la formation d’images parasites dues aux phares. Les couleurs et les formes sont plus contrastés, l'effet de l'éblouissement est atténué.


      Pensez également à faire vérifier votre vue par un spécialiste, car selon l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue, 8 millions de conducteurs présentent un défaut visuel non ou mal corrigé.
    • Placez le rétroviseur intérieur en position nuit
      L'éblouissement dû aux phares lors de la conduite de nuit gêne près d'un conducteur sur deux. Cette position du rétroviseur vous évitera ainsi d'être ébloui par les phares des automobilistes placés derrière vous.

 

Pourquoi se protéger ?

... et profiter de la quiétude nocturne

    • Vérifiez l'état de vos phares, rétroviseurs et pare-brise

      La nuit, il est important d’être bien vu par les autres usagers. Un pare-brise sale peut représenter un vrai danger pour le conducteur du véhicule, car il peut être directement responsable de l'éblouissement de l'automobiliste en cas de croisement avec un autre usager de la route.
      Pour cela, il est essentiel que vitres, phares et rétroviseurs soient bien propres et fonctionnels.


  • Ne pas prendre la route en cas de fatigue

    10% des conducteurs dits "noctures" sont victimes de somnolence au volant.
    N'hésitez pas à retarder votre départ en cas de fatigue. Au moment de prendre le volant vous devez vous sentir reposé. Restez vigilant face aux symptômes de somnolence au volant car quelques secondes d'inattention suffisent pour provoquer un accident. Dans ces cas-là, faites une pause pour vous reposer et rependre la route plus sereinement.

> Lire notre article Conduire de nuit passé 50 ans

(1)Source https://www.preventionroutiere.asso.fr/2016/03/30/conduire-de-nuit/