Mon Panier

Vous n'avez pas encore d'articles dans votre panier.

Décryptage de votre ordonnance

décryptage

OD/OG

  • OD : correction de votre Œil Droit
  • OG : correction de votre Œil Gauche

Les formules

Les formules indiquées représentent la formule des verres qui doivent être adaptées sur la monture.

Les chiffres

Les chiffres expriment l'importance de la myopie, de l'hypermétropie et de l'astigmatisme. Plus le chiffre est élevé, plus votre correction optique est forte.

A noter
>> Il ne s'agit pas d'une pathologie oculaire mais seulement d'un défaut de vision qu'il faut corriger.

Les signes « + » et « - »

  • Le signe « + » indique que vous êtes hypermétrope : vous devez en permanence fournir un effort pour accommoder afin de voir net les objets et les choses. Cet effort provoque parfois un inconfort visuel et des maux que têtes qui peuvent être simplement corrigé par des lunettes adaptées.
  • Le signe « - » indique que vous êtes myope : vous voyez flou en permanence les objets et les choses éloignés mais avez généralement une très bonne vision de près (s'il n'existe pas d'autres troubles de la vision associés).

Les valeurs entre parenthèses

Une valeur entre parenthèses indique que vous êtes astigmate : la surface avant de votre œil (la cornée) ou la surface de la lentille intérieure (le cristallin) n'est pas complètement sphérique à l'image d'un ballon de football mais a une forme torique à l'image d'un ballon de rugby. Conséquence : une vision floue et déformée à toute les distances entraînant parfois des maux de tête et une sensation de fatigue visuelle. L'astigmatisme peut être simplement corrigé par le port de lunettes adaptées.

A noter
>> Les valeurs sont exprimées en dioptrie, qui est l'unité de mesure des verres.

Vision de près ou addition

Vision de près ou addition

Il s'agit de la puissance de près qu'il faut additionner à la vision de loin pour voir, lire, et écrire de près. Cette indication est spécifique aux ordonnances pour la presbytie.
C'est en général autour de 45 ans que des difficultés de lecture font leur apparition. La lecture de petits caractères devient difficile. Même si l'apport de lumière améliore parfois les choses, on a tendance à éloigner le texte pour mieux le voir. Le cristallin qui est la lentille dans l'œil commence à être de moins en moins souple, entraînant une difficulté de mise au point de près.

A noter
>> La valeur commence à +0,75 pour le début de la presbytie jusqu'à +3.00 en fin d'évolution. Plus rarement + 3,25 ou +3,50 en cas de déficience visuelle.

Ce phénomène est totalement naturel : il est lié au vieillissement et concerne l'ensemble de la population.
C'est le moment idéal pour prendre rendez-vous avec votre ophtalmologiste et faire le point sur votre santé visuelle et les modifications de votre vision. Ne manquez pas cette occasion, il peut arriver de dépister précocement à ce moment-là des signes d'anomalies ou de pathologie et de les prendre en charge au plus tôt.

Lire une ordonnance de lunettes : exemple

  • OD -2.00 (+0.50) 80°
  • OG +0.75
  • Addition ADD +2.00

Sur l'œil droit

  • Les chiffres avant la parenthèse indiquent la valeur de la correction de la myopie : -2.00 dioptries
  • Les chiffres entre parenthèses définissent la valeur de l'astigmatisme : +0.50 dioptries
  • Les degrés précisent l'orientation géographique de cet astigmatisme : 80° d'orientation

Sur l'œil gauche

Une correction de l'hypermétropie de +0.75 dioptries

Vision de près

Il faut ici ajouter +2.00 dioptrie à la vision de loin pour connaître la valeur des verres correctifs en vision de près. Soit une vision de près corrigée avec les valeurs suivantes :

  • OD 0.00 (+0.50) 80°
  • OG +2.75

Professionnel de la vision engagé, votre opticien Atol vous aidera à comprendre votre ordonnance optique. Il vous conseillera dans la réalisation des lunettes que vous porterez pour bien voir.

Bon à savoir

Pour les personne de plus de 16 ans : l’ordonnance de lunettes a une durée de 3 ans. Dans le cadre d’un renouvellement, l’opticien-lunetier peut adapter la prescription médicale des verres correcteurs à condition que le prescripteur n’ait pas exclu la possibilité d’adaptation par une mention expresse portée sur l’ordonnance.

Pour les patients atteints de presbytie, l’opticien peut adapter la prescription médicale sous réserve que le médecin ait prescrit la première correction de ce trouble de la vision.

Exceptions :

contre-indication précisément indiquée par votre ophtalmologiste, ou premier équipement pour une presbytie si elle n'était pas déjà présente sur l'ordonnance.