Mon Panier

Vous n'avez pas encore d'articles dans votre panier.

Comment détecter la presbytie ?

 Personne n’échappe à la presbytie au-delà de 45 ans, mais l’on peut aujourd’hui y faire face sans soucis.  L’important étant de repérer les signes avant-coureurs.

ALERTE PRESBYTIE !

Tranquillement allongé sur votre canapé, vous feuilletez votre magazine préféré et… vos bras s’allongent. Ce phénomène n’est pas rhumatismal, mais ophtalmique ! Vous venez d’entrer de plain-pied dans l’univers flouté de la presbytie. Concrètement, d’une distance de lecture habituelle de 30 à 40 cm avec les coudes à angle droit, vous allez être tentés de gagner quelques centimètres pour gagner en confort. D’où le réflexe d’allonger les bras pour rechercher davantage de netteté, une action pas toujours ponctuée de succès, surtout si vous avez constaté ces signaux depuis quelque temps. Cela veut dire que la presbytie s’est installée…

REGARDONS DE PRES POURQUOI CA DEVIENT FLOU... ?

La presbytie débute par une vision altérée des petites lettres, surtout quand il y a peu de lumière dans votre environnement direct. Ça vous revient : au cinéma hier soir, le programme était difficile à lire et au restaurant, samedi dernier, le menu compliqué à décoder. Voilà les situations les plus fréquentes auxquelles la personne presbyte est confrontée. Sans oublier ce besoin viscéral de prendre de plus en plus de recul vis-à-vis de votre tablette ou votre smartphone (dont vous avez au passage augmenté la police de caractères pour déchiffrer vos SMS !).

Soyons clairs : la presbytie n’est ni plus ni moins qu’une diminution des capacités physiologiques de l’œil. Les yeux perdent progressivement leur pouvoir d’accommodation, c’est-à-dire qu’ils ont de plus en plus de mal à « faire le point » sur un objet, un sujet. Rassurez-vous, c’est physiologique et inéluctable : après 45 ans, personne n’est épargné, le phénomène se développant même dès 40 ans

Une surexposition quotidienne à la lumière bleue

Bon à savoir

  • Si la vision de près devient difficile, la vision de loin n’est en rien affectée, sauf si vous développez parallèlement un autre problème visuel : dans tous les cas et à tous les âges, il est conseillé de consulter régulièrement votre ophtalmologue. Dans le cas de la presbytie, en dehors de la gêne, la fatigue oculaire peut provoquer des céphalées. Sachez que les symptômes progressent rapidement jusqu’à 55 ans, mais qu’ils ralentissent généralement jusqu’à 60 ans pour ensuite se stabiliser.
Pourquoi se protéger ?

Nés entre 68 et 78 ? Attention, nouveautés en vue !

La presbytie est une atteinte oculaire très "populaire" et la génération se situant autour des 45 ans n'en finit plus d'allonger les bras au quoticien !

C'est principalement pour cette population qu'Atol a créé ce test presbytie en ligne. Faites le point sans plus tarder sur votre vue : c'est simple, rapide... et gratuit !

 

 Testez votre vue avec les opticiens Atol